Littérature

Un miracle moderne : la pierre qui chante

Nouvelles-completes« L’Oratoire, c’était un travail délicat et éprouvant qui lui prendrait trois heures d’efforts soutenus. Le doyen avait récemment importé plusieurs frontons rares du XIIIe siècle appartenant à la basilique San Francesco d’Assise, belles matrices soniques riches de sept siècles de chant grégorien recouvert par le tintement atemporel de l’angélus. Intégrés à l’autel, il en émanait une atmosphère vibrante de litanies et de dévotion, un hymne velouté, à la texture profonde, qui évoquait en silence les images les plus sublimes de la prière et de la méditation.

Lire la suite « Un miracle moderne : la pierre qui chante »

Littérature

Les secrets du Cœur de Jésus

téléchargement« À propos, lors de ma dernière conférence, une dame charmante et fort honorable m’a apporté toute une corbeille de fleurs. Malheureusement, j’ai été dans l’obligation de refuser également ce présent, en des termes on ne peut plus aimables.

— Pardonnez-moi, madame, mais les fleurs n’ont pas leur place dans notre système de prison. J’apprécie beaucoup votre généreuse attention – et je vous baise les mains, madame ! – mais je suis dans l’obligation de refuser les fleurs. Marchant sur la voie couverte de ronces de l’ascèse et du renoncement, je ne dois pas cajoler mon regard avec la beauté éphémère et illusoire de ces roses et de ces lys ravissants. Dans notre prison, madame, toutes les fleurs meurent.

Lire la suite « Les secrets du Cœur de Jésus »

Arts plastiques, Littérature

Passion et Compassion

a9ccfe6e-acba-412b-ae5d-07153e2be659
Pietà, huile sur panneau (42 x 30 cm) de Luis de Morales (1565 – 1570) – Musée du Prado

Lire la suite « Passion et Compassion »
Littérature

Dieu en morceaux sur la table du coroner

CVT_La-trilogie-Lloyd-Hopkins-tome-1-Lune-sanglante_3535« L’attention de Lloyd se reporta sur le dossier de la plus récente victime avant Julia Niemeyer. Il tressaillit à la lecture du rapport du Coroner sur Linda Deverson, D.d.D. 14/6/82 ; découpée en morceaux à l’aide d’une hache de pompier à double tranchant. Des souvenirs aveuglants de Julia se balançant de la poutre de plafond de sa chambre à coucher se mêlèrent à ce qu’il venait d’apprendre pour le convaincre que, d’une manière ou d’une autre, pour quelque raison atroce, infernale, la folie de son meurtrier atteignait son paroxysme. Lloyd baissa la tête et adressa une prière à ce qui semblait être son Dieu rarement invoqué : « S’il te plaît, laisse-moi l’avoir. S’il te plaît, laisse-moi l’avoir avant qu’il ne fasse du mal à quelqu’un d’autre. »

Lire la suite « Dieu en morceaux sur la table du coroner »

Théologie

De la prière

51MNRj3r4cL« Quand tu pries, essaie de prier davantage pour les autres que pour toi-même, et durant la prière, représente-toi d’une manière très vive tous les hommes unis à toi comme en un même corps, et chacun en particulier comme membre du Corps du Christ et ton propre membre, car nous sommes membres les uns des autres (Ep 4,25). Prie pour tous comme tu prierais pour toi-même, avec la même sincérité, la même ferveur ; regarde comme tiennes leurs souffrances et leurs misères ; regarde comme tiennes leur ignorance spirituelle, leurs fautes et leurs passions ; comme tiennes leurs tentations, leurs peines, la multitude de leurs souffrances. Une telle prière sera en grande faveur auprès de notre Père du ciel, notre commun Père à tous, Père de toute bonté, qui ne fait pas acception des personnes (Rm 2,11), qui ne connaît pas de variations (Jc 1, 17), dont l’amour sans limites embrasse et protège toute créature.

Lire la suite « De la prière »

Correspondance

Soif contre soif

9782253126775-001-T« Lettre de Mère Teresa à Jésus, jointe à sa lettre au père Picachy, 3 septembre 1959

Partie de ma confession aujourd’hui

Mon cher Jésus,

Depuis mon enfance Vous m’avez appelée et gardée pour Vous – et maintenant que nous avons tous deux pris la même route – maintenant Jésus – je suis sur le mauvais chemin. On dit que les gens en enfer souffrent une peine éternelle à cause de la perte de Dieu – ils endureraient toute cette souffrance s’ils avaient juste un petit espoir de posséder Dieu. – Dans mon esprit je ressens exactement cette peine terrible de la perte – de Dieu qui ne veut pas de moi – de Dieu qui n’est pas Dieu – de Dieu qui n’existe pas réellement (Jésus, s’il Vous plaît, pardonnez mes blasphèmes – on m’a demandé de tout écrire). Cette obscurité qui m’entoure de tous les côtés – Je ne peux élever mon âme vers Dieu – ni lumière ni inspiration ne pénètrent mon âme. – Je parle d’amour pour les âmes – d’amour tendre pour Dieu – les mots passent mes lèvres – et je brûle ardemment d’y croire.

Lire la suite « Soif contre soif »

Littérature

Ecclésiaste 1:4

La-terre-demeure« Plus loin, il longea les bâtiments en briques rouges de l’université de Colombia et s’arrêta devant la haute cathédrale. Elle était inachevée et le resterait. Il poussa la porte et entra. Une seconde il eut l’horrible pensée que la nef serait pleine des cadavres de fidèles réunis là pour passer leurs dernières heures en prières. Mais ses craintes étaient vaines. Il s’engagea dans un bas-côté et visita l’une après l’autre les petites chapelles de l’abside où Anglais, Français, Italiens et autres de cette cité polyglotte et grouillante s’étaient agenouillés pour prier. Le soleil ruisselait à travers les vitraux. C’était aussi beau que dans son souvenir. Il eut un désir éperdu de tomber à genoux au pied de l’un de ces autels.

Lire la suite « Ecclésiaste 1:4 »

Journal

« Dans ce cas, laissons-nous. »

Paris, le jeudi 27 septembre 2018
Capture d_écran (756)
Le cheval de Turin de Béla Tarr (2011)
« Et le jugement, le voici : la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont préféré l’obscurité à la lumière parce que leurs œuvres étaient mauvaises. »  
(Jean 3:19)

Lire la suite « « Dans ce cas, laissons-nous. » »