La pianiste du Ciel

Paris, le dimanche 29 juillet 2018
img177

« Ma harpe s’accorde à la plainte, et ma flûte à la voix des pleureurs. »

(Job 30:31)

Réécrivant Nabokov (1), je te dédie ces mots, maman chérie :

Perdue : Nicole P. Signalement :
Bouche-lumière, cheveux frisés ;
Âge : vingt mille six cent soixante dix-neuf jours (à jamais 56…)
Profession : pianiste du Ciel​.

(1) ​ »Perdu : Dolores Haze. Signalement : Bouche écarlate, cheveux noisette ; Âge : cinq mille trois cents jour (bientôt quinze ans !) Profession : néant ou starlette.« , Lolita, Vladimir Nabokov. (1955)

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close