La ruée vers l’Or

badlands-230
Badlands de Terrence Malick (1973)

R-2945644-1361371944-2593.jpeg

 

« Oh sinnerman, where you gonna run to ? »
« Sinnerman, where you gonna run to ? »
« Where you gonna run to ? »
All on that day.

Well I run to the rock : « Please, hide me ! »
I run to the rock : « Please, hide me ! »
I run to the rock : « Please, hide me, Lord ! »
All on that day.
But the rock cried out : « I can’t hide you ! »
The rock cried out : « I can’t hide you ! »
The rock cried out : « I ain’t gonna hide you, guy. »
All on that day.
I said : »Rock, what’s a matter with you, rock ? »
« Don’t you see I need you, rock ? »
Lord, Lord, Lord…
All on that day.
So I ran to the river, it was bleeding ;
I ran to the sea, it was bleeding.
I ran to the sea, it was bleeding ;
All on that day.
So I ran to the river, it was boiling ;
I ran to the sea, it was boiling.
I ran to the sea, it was boiling ;
All on that day.
So I ran to the Lord : « Please, hide me, Lord ! »
« Don’t You see me praying ? »
« Don’t You see me down here, praying ? »
But the Lord said : « Go to the devil ! »
The Lord said : « Go to the devil ! »
He said : « Go to the devil ! »
All on that day.
So, I ran to the devil, he was waiting.
I ran to the devil, he was waiting.
‘Ran to the devil, he was waiting.
All on that day.
I cried : « Power ! »
« Power to the Lord ! »
« Bring down ! »
« Power to the Lord ! »

Well I ran to the river, it was boiling.
I ran to the sea, it was boiling ;
I ran to the sea, it was boiling.
All long that day.
So I ran to the Lord.
I said : « Lord hide me, please, hide me ! »
« Please, help me ! »
All long that day.
He said : « Child, where were you ? »
« When you ought to been praying ? »
I said : « Lord, Lord, hear me praying ! »
« Lord, Lord, hear me praying ! »
« Lord, Lord, hear me praying ! »
All long that day.
« Sinnerman, you ought to be praying ! »
« Ought to be praying, sinnerman ! »
« Ought to be praying. »
All on that day.
I cried : « Power ! »
« Power to the Lord ! »
« Go down ! »
« Power to the Lord ! »
I cried : « Power ! »
« Power to the Lord ! »
« Power, power, Lord ! »
« Don’t you know I need You, Lord ? »
« Don’t you know that I need You ? »
« Don’t you know that I need You ? »
« Power, Lord ! »

« Oh pécheur, où cours-tu ? »
« Pécheur, où cours-tu ? »
« Où cours-tu ? »
Au long du jour.

Eh bien, je cours au rocher : « S’il-te-plaît, cache-moi ! »
Je cours au rocher : « S’il-te-plaît, cache-moi ! »
Je cours au rocher : « S’il-te-plaît, cache-moi, Seigneur ! »
Au long du jour.
Mais le rocher s’est exclamé : « Je ne peux pas te cacher ! »
Le rocher s’est exclamé : « Je ne peux pas te cacher ! »
Le rocher s’est exclamé : « Je ne vais pas te cacher, mon garçon. »
Au long du jour.
J’ai dit : »Rocher, qu’est-ce qui ne va pas chez toi, rocher ? »
« Ne vois-tu pas que j’ai besoin de toi, rocher ? »
Seigneur, Seigneur, Seigneur…
Au long du jour.
Alors j’ai couru vers la rivière, elle saignait ;
J’ai couru vers la mer, elle saignait.
J’ai couru vers la mer, elle saignait ;
Au long du jour.
Alors j’ai couru vers la rivière, elle bouillonnait ;
J’ai couru vers la mer, elle bouillonnait.
J’ai couru vers la mer, elle bouillonnait ;
Au long du jour.
Alors j’ai couru vers le Seigneur : « S’il-Te-plaît, cache-moi, Seigneur ! »
« Ne me vois-Tu pas prier ? »
« Ne me vois-Tu pas prier ici-bas ? »
Mais le Seigneur a dit : « Va au diable ! »
Le Seigneur a dit : « Va au diable !« 
Il a dit : « Va au diable ! »
Au long du jour.
Alors j’ai couru vers le diable, il attendait ;
Alors j’ai couru vers le diable, il attendait.
Couru vers le diable, il attendait.
Au long du jour.
J’ai crié : « Pouvoir ! »
« Pouvoir au Seigneur ! »
« Descend ! »
« Pouvoir au Seigneur ! »

Bien, j’ai couru vers la rivière, elle bouillonnait ;
J’ai couru vers la mer, elle bouillonnait.
J’ai couru vers la mer, elle bouillonnait.
Tout au long de ce jour.
Alors j’ai couru vers le Seigneur.
J’ai dit : « Seigneur, cache-moi, je T’en prie, cache-moi ! »
« Je T’en prie, aide-moi ! »
Tout au long de ce jour.
Il a dit : « Enfant, où étais-tu ? »
« Quand tu devais prier ? »
J’ai dit : « Seigneur, Seigneur, écoute-moi prier ! »
« Seigneur, Seigneur, écoute-moi prier ! »
« Seigneur, Seigneur, écoute-moi prier ! »
Tout au long de ce jour.
« Pécheur, tu devrais prier ! »
« Tu devrais prier, pécheur ! »
« Tu devrais prier. »
Tout au long de ce jour.
J’ai crié : « Pouvoir ! »
« Pouvoir au Seigneur ! »
« Descend ! »
« Pouvoir au Seigneur ! »
J’ai crié : « Pouvoir ! »
« Pouvoir au Seigneur ! »
« Pouvoir, pouvoir, Seigneur ! »
« Ne sais-Tu pas que j’ai besoin de Toi, Seigneur ? »
« Ne sais-Tu pas que j’ai besoin de Toi ? »
« Ne sais-Tu pas que j’ai besoin de Toi ? »
« Pouvoir, Seigneur ! »

Sinnerman, Pastel Blues, Nina Simone (1965)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close