Quelque chose…

Paris, le vendredi 23 février 2018
titanic-1133
Titanic de James Cameron (1997)

« Pour toi, quand tu veux prier, entre dans ta chambre la plus retirée, verrouille ta porte et adresse ta prière à ton Père qui est là dans le secret. Et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. »

(Matthieu 6:6)

Alors que je priais, il m’a semblé que quelque chose plongeait en moi. Ce n’était pas une sensation physique, ce n’était pas l’un de ces délicieux frissons qui me parcourent l’échine lorsque je prononce Ton Nom, Seigneur. Ce que j’entendais, autour de moi – le grésillement de la lampe sur ma gauche, le bruit lointain d’une moto qui traverse la rue à vive allure, le doux froissement des pages tournées par D. à ma droite, le grincement des lattes au gré de ses mouvements dans notre lit –, j’entendais tout cela sans chercher à le comprendre ou à l’interpréter. Alors, pour la première fois depuis très longtemps, j’eus le sentiment d’être. Et tout était là, près de moi, et tout était vivant, en moi…

Mais dès que j’en ai pris conscience, le quelque chose s’en est allé.

DOULEUR.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close